La vie est une garce! et quand je dis « garce » alors là…

C’est comme lorsque tu es tranquille dans ton coin et qu’un môme te sort de nulle part et te jette une balle plein la figure, et qu’en une seconde tu es déjà en train de survoler  la rue en courant à sa poursuite… pieds à moitié nus et gueulant à tu-tête… Tu vois bien de quoi je parle?… non? Bein c’est normal t’es encore petit pour comprendre ces choses… Tu sais combien ça m’a coûté d’être mieux informée que toi? En deux mots: Deux mois! Soixante jours! Mille quatre cents Quarante heures de vie vagabonde, toute seule! Et oui 😦 Moi, le froid de Décembre, la pluie torrentielle de Janvier, la faim qui me dévore (Ces corbeilles sont une vraie cata! aucune hygiène, je ne comprends pas le goût des autres qui les fréquentent à chaque heure de repas!). Tout ça mais le plus pire était la Peur. Peur de mourir, peur de ne plus revoir ma famille, peur des autres, peur de la solitude… Bref, peur de toutes les choses horribles qui puissent arriver à quiconque qui n’a nulle part où aller.

Je grandis dans une famille de six membres, nous menions une vie paisible dans notre grand appartement. Les matinées je les passait allongée sur  la longue chaise du salon, où en  train de me bronzer sur le toit. J’étais heureuse.

Or, cette période, aussi délicieuse et paradisiaque fut-elle,   était de courte durée.

Ainsi, un jour… non, c’était un soir, tout a commencé.

A suivre…

Auteur: Biscuit.

Publicités